Hohberg

Aire de ser­vice et repos romai­ne

C’était envi­ron 50 ans après Jésus Christ qu’une aire de repos (man­sio) fut instal­lée pour les voy­a­geurs à la liai­son longue-distan­ce de Bâle à May­ence près de Hoh­berg-Nie­der­schopf­heim. Au cours des exca­va­tions archéo­lo­gi­ques de 1978 à 1981 on a décou­vert des ves­ti­ges d’un édi­fice en pierre d’une dimen­si­on de 40 x 45 m avec un patio. Autour du patio il y avait des sal­les de séjour et de récep­ti­on qui étai­ent équi­pées avec des fres­ques mura­les, des mosaïques, des sal­les de bains, des caves à pro­vi­si­on, des écu­ries pour les ani­maux de trait et une for­ge en tant qu’atelier de répa­ra­ti­on pour les char­ret­tes. Envi­ron 180 ans après Jésus Christ cet édi­fice en pierre fut détruit et recon­struit com­me plus peti­te mai­son à colom­ba­ges.